Sirop basse pureté Coproduits

Procédé de transformation

Les sirops basse pureté (SBP) sont issus du procédé d’extraction du sucre à partir de la betterave sucrière. Au cours de cette transformation, les betteraves sont lavées et râpées en cossettes. 

Le sucre est extrait des cossettes par diffusion par un courant d’eau chaude à 75°C. Le jus ainsi obtenu est débarrassé de ses impuretés par une étape d’épuration à la chaux. L’eau est ensuite évaporée, puis le jus subit une étape de cristallisation et de centrifugation. 

Le sirop basse pureté est soutiré, tandis que le sucre cristallisé, humide se dépose sur les parois de la centrifugeuse. 

Atouts

  • » De part sa teneur en sucre, les sirops basse pureté constituent un excellent substrat de développement des levures ou autres microorganismes dans les industries de fermentation.
  • » Le sirop basse pureté a une teneur en sucres de 55 à 65% alors qu’une mélasse standard a une teneur en sucre de l’ordre de 45 à 50%.